Cheesecake : l’histoire d’un succès venu de l’Est

Cheesecake : l’histoire d’un succès venu de l’Est

Aux origines de la recette 

Quand on vous parle « cheesecake », vous avez une irrépressible envie de voyage à New-York ? Et si on ne vous avait pas tout dit sur ce dessert au fromage aussi bon que généreux ? Adopté très largement par la population nord-américaine, il aurait traversé l’Atlantique au 20e siècle avec les migrants d’Europe centrale.

Plus surprenant encore, il aurait vu le jour en Grèce au 8e siècle avant notre ère, pendant la création des jeux olympiques. Sucré au miel, ce gâteau au fromage frais était offert aux sportifs pour leur donner de l’énergie avant les épreuves. Puis il a peu à peu été adopté par les Romains qui, pendant leurs conquêtes, en ont diffusé la recette dans une grande partie de l’Europe.

À chacun son cheesecake …

Spéculoos et fraises, palais bretons et citron, petits beurres et myrtilles… En fonction de ses envies ou des fruits de la saison, votre artisan boulanger a sûrement des recettes de prédilection pour son cheesecake.

Si une grande majorité des gourmands se retranchent derrière les versions sucrées, sachez qu’il existe également de nombreuses variantes salées, tout aussi savoureuses. Par exemple : la version saumon fumé et sa pâte « crackers-aneth ». À moins que vous ne la préfèreriez avec du chorizo ! 

Et pour les vegans gourmands…

Le véganisme est de plus en plus présent dans nos assiettes. Si vous avez craqué pour ce mode de vie, bonne nouvelle, vous n’aurez pas à vous priver des joies du cheesecake !

De nombreuses recettes fleurissent sur les blogs. Il vous faudra, par exemple, remplacer le fromage par des noix de cajou mixées avec du lait de coco. Si la texture de la crème se révèle parfois un peu moins aérienne, le goût reste très proche de la recette originelle. Raison de plus pour vous faire plaisir ! Maintenant… à vous de dire « cheeeeeeeeese » !