Découvrez 5 gourmandises alsaciennes

Découvrez 5 gourmandises alsaciennes

Noël approche ! En Alsace, de nombreuses gourmandises sont liées aux fêtes religieuses. Petits gâteaux traditionnels, bonhommes en brioche et en pain d’épices, spécialités aux fruits secs… Cette année, inspirez-vous de ces recettes régionales pour étonner (et régaler) vos gourmands !

Dès novembre en Alsace, les rayons des épiceries débordent d’amandes, de poudre de noisette, de fruits secs et d’épices. La période de l’Avent siffle le coup d’envoi de la préparation des Bredele. Ces petits gâteaux de Noël riment généralement avec une grande séance de pâtisserie en famille ou entre amis. Chacun réalise sa pâte, sa recette, sa forme… et à la fin, tout le monde remplit sa boîte en métal d’un délicieux assortiment à servir au café, au goûter ou en guise de petit cadeau durant la période des fêtes.

Partout en France, de nombreux artisans boulangers-pâtissiers proposent de délicieux petits fours, mais quel plaisir d’offrir ses gourmandises faites maison ! On a sélectionné pour vous deux recettes incontournables :

Les spritz bredele

Traduisez « gâteaux à la douille » pour ces petits gâteaux qui nécessitent cet accessoire indispensable pour obtenir leur forme typique. Aux amandes, aux noisettes, au chocolat… il existe de multiples variantes et recettes sur internet pour tester votre première fournée. On les aime aussi parce qu’ils se conservent longtemps… s’ils échappent aux gourmands !

Les étoiles à la cannelle

Avec leur goût prononcé d’épices et leur glaçage meringue, elles ont un vrai avant-goût de Noël. Tellement jolies et parfumées, elles peuvent sembler délicates à réaliser, pourtant un peu de patience et un emporte-pièce en métal en forme d’étoile suffisent à réaliser une véritable voie lactée d’étoiles, à grignoter à toute heure.

mannele

Le mannele

Autre spécialité incontournable, le mannele est une petite brioche confectionnée autour de la Saint-Nicolas, le 6 décembre. Cette légende et cette fête sont encore très vivaces dans l’Est de la France et ces bonhommes sont censés représenter Saint-Nicolas ou les trois enfants qu’il a sauvés du boucher. Le plus souvent, des raisins secs ou des pépites de chocolat symbolisent les yeux et les boutons du vêtement.

Toutes les boulangeries alsaciennes fabriquent, dès fin novembre et durant tout le mois de décembre, cette spécialité très attendue des petits et des grands, délicieuse avec un chocolat chaud. Petit clin d’œil amusant, en Franche-Comté, la brioche est baptisée Jean Bonhomme.

Le bonhomme en pain d’épice

Le pain d’épice est une spécialité traditionnelle de Noël qui se vend depuis le Moyen-Age, popularisée par les moines, en Allemagne et dans le nord-est de la France. A l’époque, les “Lebküchler” (pain d’épiciers) étaient si nombreux en Alsace qu’ils avaient leur propre corporation.

Ses épices sont celles que l’on retrouve dans les effluves de vin chaud : cannelle, badiane, girofle, gingembre et muscade. La famille du pain d’épice est très variée et sur les marchés de Noël alsaciens et chez les artisans boulangers, vous le trouverez parfois en forme de bonhomme en pain d’épice, décoré de sucre coloré, pour le bonheur des enfants.

Le berewecke

Pour terminer la série des gourmandises alsaciennes de Noël, voici le Berewecke ou pain de Noël aux fruits. Ce gâteau très dense est riche en fruits secs : noix, noisettes, figues, dattes, en fruits confits : orange, citron, gingembre et en épices, le tout macéré dans du schnaps ! Cette spécialité très énergétique se déguste par petite tranche avec un bon thé de Noël et se conserve très bien !

Toutes ces spécialités annoncent délicieusement les fêtes avec pour mots d’ordre : la gourmandise, la tradition et le partage.

À vos fourneaux et à vos claviers pour réserver un aller direct pour l’Alsace !