En février, on craque pour les beignets

En février, on craque pour les beignets

Que serait Mardi-Gras – cette année le 25 février – sans ses carnavals, ses déguisements et ses beignets ? Chaque région détient ses propres recettes, dorées, soufflées ou croustillantes… Petit tour d’horizon !

Des petits noms à croquer

Vous reconnaitrez forcément les beignets de votre région dans cette liste à la Prévert : les Bugnes de Lyon, soufflées dans l’huile, avec leurs formes géométriques percées au centre. Les Schenkele ou jambes de dame, délicieusement sablées à base de poudre d’amande en Alsace. Les Merveilles du Sud-Ouest, délicatement crantées et croustillantes. Les Bottereaux en forme de losanges ou de rectangles dans l’ouest. Les Tourtisseaux ou Foutimassons poudrés de sucre glace en Vendée. Les Oreillettes de Provence à pâte fine et croustillante. Les beignets au Brocciu, délicieusement fourrés de fromage frais en Corse. Mais aussi les chichis à tremper dans le chocolat et les pets-de-nonne en pâte à choux frite, si légers que l’on peut envisager de les garnir de crème ou de confiture.

Une recette facile à personnaliser

De la farine, du lait, des œufs, du sucre et de l’huile, c’est incroyable le peu d’ingrédients nécessaires pour composer une infinité de variétés ! Ensuite, chaque famille a sa recette : avec une goutte de rhum, de vanille ou de fleur d’oranger dans la pâte. Bien moelleux ou au contraire très croustillants. Pensez à bien les égoutter sur un papier absorbant, une fois sortis du bain de friture, puis saupoudrez-les de sucre glace et cannelle si vous aimez. Les plus gourmands les dégustent fourrés au chocolat, à la confiture ou à la crème.

D’autres encore, roulent dans une pâte bien souple des tronçons de banane, des quartiers de pommes ou d’ananas. Pour une recette parfaite (la cuisson peut être délicate, car la température de l’huile à son importance) et pour ne pas embaumer toute la maison d’odeurs de friture, vous pouvez aussi trouver chez votre artisan pâtissier, les meilleures recettes locales et les grands classiques fourrés, qui font le bonheur des enfants à l’heure du goûter.

La gourmandise n’a pas de frontière

Ailleurs aussi, on aime les beignets : des célèbres donuts d’Homer Simpson, nappés de chocolat et de vermicelles multicolores, aux croustillon belges, en passant par les trdelník tchèques enroulés autour d’une brochette, aux Pounchkis polonais, aux churros espagnols, aux castagnoles italiens… chaque pays a sa spécialité de pâte frite, roulée dans du sucre, parfumée à la fleur d’oranger, garnie de crème ou de confiture… En France, les beignets et autres chichis fleurent bon les goûters sur la plage, les fêtes foraines, mais aussi carnaval. Bref, c’est la saison ! Et en février, la plupart des artisans pâtissiers garnissent leurs vitrines de leurs délicieuses spécialités régionales, alors profitez-en !