Le meilleur des gâteaux en trompe-l’œil

Le meilleur des gâteaux en trompe-l’œil

L’exercice du trompe-l’œil fait les beaux jours des émissions culinaires. Allez, on transforme un plat classique salé en dessert, on déguise un aliment pour qu’il devienne un dessert sophistiqué. Les plus grands pâtissiers se prêtent aussi au jeu avec des créations sublimes. Prêts pour le grand bluff ?

Derrière ces petites merveilles, des techniques de pro, une maîtrise absolue de son art mais aussi l’envie de vous surprendre. Avec la folie des photos culinaires sur Instagram, la sauce avait tout pour prendre. Mais ce qui motive avant tout, c’est de duper vos papilles aussi bien que vos mirettes ! Notre cerveau est ainsi fait, que si on lui présente une mandarine, il s’attend à quelque chose d’acide et de juteux. Si le goût ne correspond pas, la surprise est totale et la sensation décuplée.

La mandarine de Cédric Grolet
En passant par Paris, ne manquez pas de pousser la porte du spécialiste du trompe-l’œil, Cédric Grolet, Meilleur Pâtissier du Monde 2017, qui propose ses fruits sculptés et « déguisés » à la Pâtisserie du Meurice, en face du célèbre palace parisien. Citron vert, poire, pêche, litchis… sous un visuel faussement simple, à vous les surprises !

Photo d'une pâtisserie qui a l'apparence d'une mandarine

Source : Compte Instagram de Cédric Grolet

La tomate de Jimmy Mornet
Elle se déguste au Pur’ à Paris, un autre palace. Cette tomate soufflée en sucre cache un sorbet basilic, des pickles de tomates, des framboises confites, elle est servie avec un gaspacho tomate Rose de Beaune. Divin !

Photo d'une pâtisserie qui a l'apparence d'une tomate

Source : Compte Instagram de Jimmy Mornet

Mais le trompe-l’œil peut aller plus loin encore, en jouant avec nos repères salés et sucrés. Là encore, les chefs pâtissiers s’amusent à nous faire perdre les sens.

Le camembert de Christophe Adam de L’Eclair de Génie à Paris, nous trompe totalement avec sa croûte en pâte d’amande et son intérieur en crème d’amande.

Photo d'une pâtisserie qui a l'apparence d'un camembert dans sa boîte.

Source : Page Facebook de Christophe Adam

À Toulouse, on adore aussi les oeufs à la coque avec mouillettes de Yannick Delpech, que l’on peut déguster dans son salon de thé. En bouche, une association de crème brûlée au thé vert, une gelée de mangue et une brunoise d’ananas. 

Photo d'une pâtisserie qui a l'apparence de 2 oeufs à la coque

Source : Compte Instagram de Yannick Delpech

Les sushis
Si le défi vous tente en cuisine, vous trouverez sur internet des recettes et des astuces qui pourront vous permettre de faire vos premiers pas d’imposteur.
On se laisse totalement bluffer par les sushis de Sucre d’orge et pain d’épices : une crêpe noire qui vient remplacer la feuille d’algue, du riz au lait de coco, de fins morceaux de mangue et de kiwi, jusqu’à la crème d’avocat au gingembre en guise de wasabi.

Source : Blog Sucre d’orge et pain d’épices

Le sushi cake
Encore plus bluffant, ce sushi cake qui utilise un ingrédient bien pratique pour réaliser vos trompe-l’œil : la pâte à sucre, déclinée dans toutes les couleurs ou à colorer soi-même. Ce tuto vous dévoile quelques astuces.

Photo d'un gâteau composé de plusieurs pâtisseries qui ont l'apparence de sushis

Source : Blog Chef Nini

Le hamburger-frites de Bakerella
Pour amuser vos enfants, régalez-vous aussi avec les recettes Fast food fun dénichées sur le site de Bakerella. L’illusion est bluffante : un cupcake à la place du pain, du brownie pour remplacer le steack, un cream-cheese coloré qui imite la salade, la sauce et la tomate, et enfin des sablés au sucre pour représenter les frites. Etonnant, non ? On peut évidemment se simplifier la vie en achetant cupcakes et brownies chez son artisan-boulanger et se concentrer sur le montage.

Source : Blog Bakarella

N’hésitez pas à partager sur notre page Facebook vos plus belles réalisations !